Rechercher
  • chloepoirier9

On vous dévoile quelques secrets culinaires : recettes & produits locaux

Mis à jour : avr. 7


Les vacances de Pâques sont l'occasion de passer du temps en famille et de profiter du soleil de la côte vendéenne, s'évader de la pandémie de Covid-19 et l'oublier le temps de quelques jours. Départ pour une croisière gastronomique vers l'Ile d´Yeu au départ de Fromentine et Saint-Gilles-Croix-de-Vie via la Cie vendéenne.


Autour de la période de Pâques, islais.e.s ont quelques spécialités culinaires à vous faire découvrir. Vous ne serez pas déçu du #voyage.

Hormis le tendre et traditionnel gigot d'agneau élevé au grand large de la Ferme d'Emilie, une des autres spécialités de l'île d'Yeu est "Le boudin blanc aux pruneaux". Un mélange sucré-salé très apprécié par les islais pendant les fêtes de #pâques.

Pour régaler 4 personnes de votre entourage il vous faudra :

  • 500 grammes de poitrine

  • 1/2 litre de lait

  • 3 oeufs

  • 1 oignon rouge

  • 1 bouquet de persil

  • 1 bouquet de feuilles de bettes

  • quelques pruneaux

  • boyaux de porc

  • sel, poivre

Faites hacher, chez le boucher de Saint-Sauveur, le lard de poitrine.

Dans un peu de beurre demi-sel faites transpirer vos oignons finement hachés. Dès qu'ils sont translucides, coupez le feu.

Effeuillez le bouquet de persil et les feuilles de bettes. Hachez minutieusement le tout. Mélangez tous ces ingrédients, rectifiez en sel et poivre.

A l'aide d'un entonnoir, embossez le mélange dans les boyaux de porc. À chaque louchée, ajoutez un pruneau entier dénoyauté.

Faites cuire au four à 170° (th. 5-6) pendant 1 h 30.


Vous n'avez pas le temps ou l'envie de cuisiner pour vous et vos proches ? Pas de soucis, Yeu Voyages vous conseille de se rendre tôt le matin sur le marché de Port-Joinville afin de retrouver le traiteur la Royale ou encore la Grilladerie de Willy et sa femme, à deux pas de la Mie Caline.

Pour la pause sucrée, le Fion, très souvent représenté sur les tables des familles ogiennes lors des repas de Pâques. D'ailleurs, il y a une dizaine d'années maintenant, la chaîne de télévision M6 a même fait le déplacement auprès du célèbre chef Cyril Lignac lors d'un concours du meilleur Fion insulaire.

Autre petite anecdote, à l’époque, "le fion" était cuit dans un moule que l’on faisait bouillir à l’eau avant d’enfourner. Cela rendait la pâte étanche pour que la préparation aux œufs ne soit pas trop lourde. Pas commun comme astuce !


La recette de ce gâteau pour 4 personnes :

  • 1 litre de lait

  • 5 œufs

  • 1 pâte brisée

  • 1 bâton de cannelle

  • 150 g de sucre

Faire bouillir le lait dans une casserole, avec la cannelle et le sucre.

Casser les œufs puis les battre.

Verser le lait chaud petit à petit sur les œufs, tout en remuant.

Placer la préparation au bain-marie et mettre au four environ 1 heure, à 190°C.


Laisser refroidir avant de déguster le Fion et pour accompagner vos papilles et yeux, n'hésitez pas à l'escorter d'un carreau de chocolat Richelieu.

Clin d'oeil historique, cette gourmandise a été créée par Jean-François et Valérie Laurent en 2002, originaires de l'Ile d'Yeu, faisant aujourd'hui le bonheur gustatif des luçonnais et leurs voisins. Au fil des années, elle s'est même imposée comme une spécialité locale à découvrir. Pour mieux comprendre, il ne vous reste plus qu'à goûter à cette douceur ! FACEBOOK de la pâtisserie Laurent ou réservations par téléphone au +33 2 51 56 10 22.


[HASHTAG] Pour inaugurer la saison printanière, nous lançons le #cuisineavecYV afin de partager sur nos réseaux sociaux vos délic'Yeu mets, participez avec nous !


🖍️ Clément Viaud & Chloé Poirier



139 vues0 commentaire
MONGRAMME-QUADRI.png
  • YouTube - Cercle blanc
  • Facebook
  • Instagram
  • TIK TOK
  • LinkedIn

© 2020 Yeu-Voyage. réalisé par alphapix.fr